17

Acte 2 #17 – Rémi m’avait dit qu’une vraie féministe aurait du aussi contacter des hommes, je m’exécute donc. Le sale punk est un « mutual », nous nous sommes likés mutuellement, je ne prends pas beaucoup de risque à l’aborder. J’aime son pseudo, sa description de routard, la discussion que nous entamons sur mon amour des cartes routières, les flâneries et l’An 01. Je le retrouve un mercredi avant de filer chez Rémi, il est bien plus affable que je l’imaginais, beaucoup moins beau – au fond c’est un gentil, encore raté pour le bad boy… Je sais que je lui fais très forte impression mais il ne revient pas tout de suite à la charge, ça titille donc mon intérêt.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s