19

Acte 2 #19- J’ai discuté très longtemps avec M. développement personnel avant de le rencontrer. La conversation était enjouée, drôle, il était aux aguets, séduit d’avance – en un mot la victime idéale pour ma perversion préférée : les rendre amoureux. Ouvert, tenté par le polyamour, il agit comme une anguille, fait deux pas en avant, un en arrière, je l’encourage. Il ne me saute pas dessus le premier soir, timide ou trop respectueux. Mais quand je le retrouve après Noël chez lui à Saint-Denis, il a déjà investi dans une brosse à dents pour moi… Je pourrais si facilement l’enchaîner et continuer à me faire traiter comme une princesse. Ce serait tellement simple…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s