Acte 2 #20 – Il est de ces hommes qui peinent à jouir, appelons ça avec indulgence de l’endurance. « Mais comment tu fais ? Tu m’as fait jouir deux fois cette nuit, ça fait des mois que ça ne m’était pas arrivé. C’était d’ailleurs un problème avec mon ex ». Il est ravi et exulte : « on ne va pas se mentir, on a assez vécu toi et moi pour savoir que c’est rare une rencontre comme ça, de se trouver si vite, si bien sexuellement ». Son enthousiasme me fatigue vite. Il faut dire que même s’il me fait jouir, M. développement personnel m’ennuie dans le sexe. Et je vois venir le cercle infernal, il est à fond, je l’entretiens dans sa flamme, pestant contre son inclination et l’encourageant perversement. Mais je sais aussi qu’il serait vite trop envahissant, je le laisse donc à ses livres sur la découverte de soi et ses théories sur le polyamour – au revoir M. développement personnel…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s