48

Acte 2 #48 – Le dimanche, je vois enfin Rémi. Voir Rémi, c’est comme une bouffée d’oxygène
dans cette folle semaine. Anna se moque de moi et ironise chaque semaine “C’est mercredi, c’est Rémi !” ou me répétant “Avoue, c’est ton chouchou”. C’est plutôt mon doudou. J’ai avec lui une relation presque régressive, posée, tranquille, presque classique. Ce soir-là, il vient chez moi, c’est plutôt rare. Nous finissons le pâté, cuisinons une soupe de cresson, un pain perdu, regardons une série sur Netflix. Nous baisons évidemment. Au fond, nous jouons un peu au couple – dès la première nuit, nous avons cultivé cette ambiguïté sur le statut de notre relation, nous gardant bien de la qualifier ou d’en définir les règles. Je le soupçonne d’aimer comme moi ce point de repère dans ses propres errances. C’est un homme d’habitude, le seul qui soit capable de me parler de sa quête du meilleur plumeau pour astiquer chez lui. Quête que je réinterprète lors de nos sessions de sexting…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s