70

Acte 2 #70 – Dimitri et Nathalie sont donc un couple libertin qui cherche des partenaires pour des trios. Je m’amuse de la coïncidence et accepte de lancer une discussion à 3 sur Whatsapp. En hommage à mes photos de profil prises devant la guirlande de ma chambre, Dimitri nomme le groupe “Guirlandes et lampions”.  Ils sont très sympas, j’accroche vraiment, on papote avec bonheur – jusqu’à réaliser que Nathalie et moi avons des modes de garde totalement incompatibles : elle a ses enfants, quand je ne les ai pas. Théoriquement on ne pourra donc jamais se voir. Un lundi soir pourtant, ils ont des places pour la pièce d’un copain dans un petit théâtre, à 300 m de chez moi. Je me décide à laisser les enfants seuls presque endormis après 21h en prétextant une réunion des parents d’élèves… Quand je les rejoins, je découvre un couple chaleureux, charmant, décontracté, parfait pour le genre de relation qu’on envisage. Comme Okc est décidément un village, l’après-midi Anna m’envoie un screenshot de Nathalie en me disant « elle me plaît beaucoup ». On discute tranquillement, on rigole sur l’épisode Anna, sur Okc qui est une petite appli. Sur la pièce qu’ils viennent de voir, une adaptation des liaisons dangereuses sous forme de seul en scène avec l’acteur nu une grande partie de la pièce. Ils étaient 4 dans la salle. Ils parlent du comédien, un copain « qu’ils ne connaissent pas beaucoup mais intimement ». Je souris et devine qu’ils ont dû se connaître dans les mêmes conditions… Et là arrive dans le tout petit bar que je nous ai choisi leur pote Marcel qu’il venait de voir sur scène, accompagné d’une nana. Évidemment ils se sautent dans les bras, le congratulent. La seule place disponible dans le bar est à la table immédiatement voisine, ils s’installent donc juste à côté de nous… Ce sera donc une soirée à 5 au lieu d’être un verre intimiste à 3. La conversation sera donc légère mais pas exactement du même acabit que si nous n’avions été que tous les 3. Marcel est venu avec sa partenaire de tango avec qui il partage « plus que du tango ». On nous demande comment on se connaît, on raconte un peu Okc – leurs amis rient, Marcel fait son show, il est hollandais, depuis 20 ans en France, il raconte des anecdotes de tango, de femmes directes ou non, Nathalie en pince ostensiblement pour lui c’est assez évident, ils sont tactiles… Martine son amie raconte un peu sa vie, on reprend du vin, Nathalie et Dimitri racontent leur vie. Dimitri rénove un appartement à Bagneux et habite en attendant dans l’appartement vide d’une tante, un 200m² quai Henri IV dans le 4e arrondissement, Marcel raconte cet appartement incroyable… Je me résous à ne pas reprendre de troisième verre, ce ne serait pas très raisonnable, il faut aller vérifier que les enfants dorment, on travaille tous le lendemain. Au moment de partir, Marcel roule une pelle passionnée à Nathalie, sous nos yeux amusés et encourageants. Martine et Marcel s’éloignent de leur côté. Nathalie et Dimitri rentrent chez elle à Saint Cloud et me souhaitent une belle nuit. On se promet de se revoir bientôt – autrement. Si j’ai pu écrire qu’il fallait faire sauter l’étape du verre dans un café, il faut savoir aussi l’accueillir : il peut parfois se passer de façon tout à fait inattendue…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s